Rifugio Chabod


ouverture ski de rando    17 mars - 13 mars

ouverture été   1er juin - 26 septembre

 

a tres bientot!!

 

<>

- +39 0165 95574

Federico Chabod

Les guides de Valsavarenche ont voulu rendre hommage à Federico Chabod, personnage charismatique de la vallée, en lui dédiant le refuge.
Federico Chabod est né à Aoste en 1901, sa famille étant originaire du village de Tignet. Il a été historien, universitaire, partisan, politicien et, sans aucun doute, un alpiniste exceptionnel.
En tant qu’alpiniste il a achevé plusieurs exploits: la première italienne sans guide face Nord-Ouest de la Grivola, la première face sud du Dent d’Herens, la première sans guide du Grand Paradis face sud-ouest avec son oncle Michele Baratono, la première de la Tours de Notre Dame le 1er septembre 1924, la première descente face est de l’Aiguille Verte de Valsorey, la première absolue de la Pointe Judith – petit et l’hardi donjon entre le Marione e le Faudery dans la Valpelline, le bec de Guin face ouest. 
(D’après Storia dell’alpinismo italiano – i cento anni del Cai – de Massimo Mila).
Son engagement politique fut fondamental pour la conquête de l'autonomie du Val d’Aoste dont il fut le premier Président.
“Un véritable montagnard”, un homme de bon chœur, il n’hésitait jamais à porter un toast avec ses amis: “qu’il grêle, qu’il tonne, que le diable se casse les cornes, les Valdotains sont pas si fous de se quitter sans boire un coup!
Il a été aussi professeur universitaire politiquement et socialement engagé. Il entretenu des rapports avec Alcide De Gasperi, Ugo La Malfa, Ferruccio Parri, le gouvernement Bonomi et avec politiciens et partisans valdôtains entre les années 1943 et 1946.
Federico Chabod, décédé le 14 juillet 1960, est aujourd’hui reconnu comme le plus grand historien italien de son époque et après 40 ans de sa mort il fait partie de notre histoire pour ses mérites scientifiques et pour ses principes moraux.